Sites menacés - Liste malheureusement non exhaustive !

Publié le par Patrimoines d'Europe

  

Serres AuteuilDans le cadre des travaux d'extension du complexe de Roland-Garros, la municipalité parisienne et la Fédération française de Tennis envisagent de profonds remaniements du jardin des Serres d'auteuil. L'orangerie et d'autres bâtiments classés seraient désaffectés pour être convertis en espace de réception, tandis que les serres non classées seraient détruites, mettant ainsi fin à une tradition scientifique et pédagogique séculaire sur ce site. Un stade de trois à sept mille places serait construit à leur place. Ce projet est tout simplement inacceptable. Signez la pétition !

 

 

Grand-Camee.jpg

 

 


Le Cabinet des Médailles et Antiques est un musée de premier plan intégré à la Bibliothèque nationale de France, rue de Richelieu à Paris. Il abrite des trésors nationaux (trésor de Childéric, trône de Dagobert, échecs "de Charlemagne", etc.) et des trouvailles archéologiques françaises et étrangères. Enrichi jusqu'à nos jours de nombreux dons, il constitue une des plus importantes collections au monde de vases grecs, pierres fines et monnaies, mais aussi marbres, bronzes, ivoires...

Et pourtant, le projet de "rénovation du quadrilatère Richelieu" prévoit sa disparition ! Sous quel prétexte ? La direction de la BnF ne le dit pas. Mais très bientôt le millier d'oeuvres exposées ne sera plus accessible au public.

Pour nous aider à sauvegarder le musée, n'hésitez pas à signer la pétition, diffuser l'information autour de vous, nous contacter... et venir visiter le site Internet.






Bâtiments de la Marine nationale, Paris - France

Graves menaces. L’Etat a permis la démolition des bâtiments des frères Perret.









Hôtel Reichenbach, Paris - France
L’Etat a permis ici aussi la démolition d'un hôtel particulier, oeuvre unique de Jean-Charles Moreux et fleuron de l'Art Déco, construit en 1932.







Cinéma le Louxor, Paris - France

Le Louxor (Henri Zipcy architecte, Amédée Tibéri décorateur, 1920-1921), est célèbre pour sa décoration en mosaïque dans un goût égyptien Art déco qui n’est pas sans évoquer l’illustre film Cleopatra - premier des grands péplums, tourné à New-York par l’actrice Theda Bara en 1917.

Une pétition est en cours contre le projet de rénovation.
Signez-la !



 Cathédrale de Tournai - Belgique

La construction d’une tour hôtel tout près de la cathédrale menacecet édifice du XIIIe siècle classé au patrimoine mondial.



Gare centrale de Stuttgart - Allemagne

La construction d’une nouvelle gare souterraine va détruire la moitiéde ce bâtiment de premier ordre, classé monument historique.




Quartier juif de Budapest - Hongrie
La promotion immobilière spéculative y sévit sans vergogne, bien que classé au patrimoine mondial.








Fondation Pro Patrimonio - Roumanie
Le patrimoine architectural et naturel de la Roumanie est gravement menacé après quarante cinq ans de régime communiste et quinze ans d'une transition difficile après 1989.






Distrugeri - Roumanie
Inventaire des dégâts perpétrés en Roumanie.
Site à l'initiative de l'Ordre roumain des architectes. 





null60 - Roumanie
Toujours en Roumanie, 60 églises de villages menacées de disparaître faute d'entretien.




Patrimoine ferroviaire tchèque

La république Tchèque, de par son prestigieux passé industriel dans l’empire austro-hongrois, a la chance de posséder un des plus denses réseaux de chemins de fer en Europe. Sa richesse ne tient pas seulement à la longueur des voies et au nombre de villes qu’il réunie, mais surtout à la grande qualité technique et esthétique de l’ensemble des équipements et des infrastructures (gares et dépendances, ouvrages auxiliaires, ponts, tunnels, passages à niveau, dépôts, ateliers, etc.).


-st--nad-Orlic--copie-1.jpgPendant la période communiste, les investissements de la compagnie nationale des chemins de fer tchécoslovaque ont été très limités, surtout dans les petites localités, d’où cette situation d’un patrimoine authentique, de gares notamment, dans leur état à la fin de 19e siècle. Le chemin de fer était l’outil de progrès par excellence pour le commerce et le transport des marchandises. C’est pourquoi, dans les grandes villes, les espaces appartenant aux Chemins de fer étaient vastes et bien placés.

Aujourd’hui cette situation devient justement le point sensible, étant donné que le rail est de plus en plus supplanté par le transport routier. En effet ces espaces ferroviaires en plein centre-ville devenant moins stratégiques, sont désormais l’objet d’une spéculation immobilière. Et il en est de même en périphérie, où les investissements du ministère des Transports dans des « structures jusque-là négligées » sont très attractifs pour les investisseurs. Etant bien évidemment entendu que pour ces derniers, ce n’est pas la valeur patrimoniale et le genius loci des gares qui prévalent, mais plutôt la rentabilité des opérations immobilières.

Ces deux cas d’espèce posent bien la problématique largement prise en compte par l’opinion publique qui réagit violemment. Verrons-nous à plus ou moins long terme, à l’instigation de la Ville de Prague, la transformation de sa gare la plus ancienne (Masarykovo Nádraží) pour de vastes opérations immobilières au plein cœur de la cité ou la démolition de l’ancienne gare de Ústí nad Orlicí (voir la pétition), suite à la modernisation du corridor ferroviaire est-ouest ?

Pour le moment, en tout cas, cette pression de l’opinion publique favorable à la préservation de son patrimoine industriel ferroviaire semble encore prévaloir sur les intérêts économiques particuliers des décideurs...




null

Le quartier des poètes en danger 
Menacée depuis 2006 par un projet de destruction et de réaménagement, la cité des poètes de Pierrefitte (93) constitue un exemple unique d'expérimentation en terme de logement social. Alors que ses architectes ont dessiné des édifices offrant une qualité de vie à ses habitants et se sont souciés de respecter l'environnement, la cité est entachée d'une réputation due aux conflits sociaux qui s'y déroulent.









Menace sur Haroué en Lorraine

On prévoit ici de détruire des bâtiments XVIIIe situés en partie sur un site classé, contre le mur d'enceinte du potager du château construit par l'architecte Boffrand. Signez la pétition...





 

Toulouse-Montaudran : La " tête " d'un mythe menacée par des promoteurs

MontaudranAssocié à l'une des plus belles pages de l'aventure technique et humaine du XXe siècle, le site historique de La Ligne et de l'Aéropostale d'où décollaient Saint-Exupéry, Mermoz et Guillaumet, est universellement reconnu comme « jalon fondamental de l'Histoire de l'aviation ». Ce site encore authentique est sur le point d'être sacrifié par une opération immobilière de grande envergure. Le projet qui occupe déjà l'autre côté de la piste, prévoit plus de 15 immeubles au cœur même du site historique, entre la piste et les bâtiments de l'épopée.
Le projet engendre la fragmentation d'un site aujourd'hui parfaitement cohérent, en supprimant le lien visuel qu'entretiennent depuis plus de 90 ans les bâtiments historiques et la piste, pourtant tous protégés au titre des Monuments Historiques depuis 1997. Des immeubles de cinq étages vont définitivement isoler les grandes halles de montage du reste du site. D'autres vont encercler le petit bâtiment des voyageurs qui reçut les premiers voyageurs du ciel. Le projet prévoit aussi de démolir la piste de l'épopée, protégée elle aussi au titre des Monuments Historiques. Un jardin destiné aux futurs immeubles doit la remplacer.
L'association Toulouse Montaudran - Mémoire d'Avenir dont l'objet est d'assurer "la sauvegarde, la valorisation du site aéronautique historique de Toulouse Montaudran" vient de déposer cinq recours auprès du maire de Toulouse et du tribunal administratif.   Ces permis de construire sont indiscutablement entachés d'irrégularités. Les dossiers ne comportent aucune référence  au site historique et aucun élément pouvant juger de l'intégration des nouveaux bâtiments pourtant situés à quelques mètres de cinq Monuments Historiques. Votre soutien est donc particulièrement important. Les travaux de terrassement et de fondation ont en effet commencé.
Signez, en cliquant ici, la pétition, adressée au ministre de la Culture et de la Communication, ainsi qu'au maire de Toulouse.

 

 

Zoo-de-Vincennes.jpgZoo de Vincennes : un site emblématique du 20e siècle menacé...

Des menaces mettent en danger le ZOO de Vincennes : destruction de certains bâtiments et structures, non remplacement des animaux déménagés dans des zoos lointains, absence d’un projet cohérent, incertitudes quant à son financement.

Aménagé de 1932 à 1934 sur une surface de près de 15 hectares au cœur du bois du même nom, le zoo de Vincennes, est fermé au public depuis 2008. Il est depuis peu gravement menacé par un projet « d’embellissement », consistant en une démolition complète, à l’exception notable du « grand rocher ». restauré en 1994-1997 ; celui-ci est un totem bien connu des Parisiens. Un tel projet, lancé d’évidence avec les meilleures intentions, signe la méconnaissance complète de la valeur exceptionnelle de ce patrimoine paysager, créé il y a 70 ans à peine. Voir le site.

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article